La couque de Dinant

 In Producteurs du terroir

La couque de Dinant, une spécialité typiquement belge

Comme son nom l’indique, la couque est une spécialité de la ville dont elle porte le nom “Dinant”. dinant

C’est un biscuit extrêmement dur parfumé avec un mélange de cannelle, de clou de girofle, d’anis, de gingembre et de pur miel. Ce biscuit est moulé dans des moules en bois et dans des formes les plus variées (animaux, personnages, paysages, fruits, fleurs, objets divers, etc.).

C’est à la cuisson que la couque durcit lui permettant de se conserver indéfiniment.

Origines de la couque de Dinant

Selon la légende, l’origine de la couque de Dinant trouve ses origines au XVe siècle. A cette époque, Charles le Téméraire (1466) assiégeait la ville.

Les Dinantais, privés de victuailles, ne disposaient que de miel et de farine. Comment diable survivre avec si peu d’ingrédients, me direz-vous?

Ils imaginèrent d’en faire une pâte et de la cuire. Cette pâte étant très ferme, ils l’imprimèrent dans les négatifs des dinanderies (autre spécialité de Dinant) et obtinrent ainsi les dessins les plus variés.

Une autre origine, beaucoup plus réaliste, trouve son explication au XVIIIe siècle. On ne connaît pas les circonstances exactes de sa création, mais il semblerait que les couques ont été créées afin de fixer le souvenir d’évènements marquants du moment. Ce qui expliquerait la diversité des sujets.

Fabrication de la couque de Dinant hier et aujourd’hui

Fabrication d’hier:

La pâte était pétrie à la main, dans un pétrin en bois appelé maie” puis elle était aplatie à l’aide d’un rouleau à tarte de manière à obtenir l’épaisseur voulue.rouleau à patisserieCette pâte était coupée avec un emporte-pièce pour donner à la couque sa forme générale avant d’être placée dans un moule où elle était imprimée.

L’impression se faisait et se fait encore manuellement.

Les couques, rangées sur des platines, étaient cuites le lendemain dans un four à bois.

Fabrication aujourd’hui:

La maie est remplacée par un pétrin mécanique fonctionnant à l’électricité.

Le rouleau en bois est remplacé par un laminoir, sorte de tapis roulant mis en marche par un bouton électrique: 2 cylindres d’acier tournant en sens inverse aplatissent la pâte dont on règle l’épaisseur à volonté.

L’impression des couques se fait dans des moules en bois de poirier sculptés à la main et aux formes variées et de toutes grandeurs. moule a couque © sucreries belges

La cuisson se fait dans un four préchauffé, à une température de 250 à 320°C selon l’épaisseur de la couque.

A la sortie du four, les couques doivent refroidir à plat sur de grandes tables avant d’être rangées dans des coffres en bois, métallisés intérieurement, afin de les préserver de l’humidité.

Matières premières utilisées dans la préparation de la couque de Dinant

Pour la fabrication de la couque de Dinant, on utilise du miel d’abeilles et de la farine de froment.

Ces ingrédients la différencient de la couque de Rins qui est produite, quant à elle, avec un supplément de sucre.

miel

Trucs et astuces pour déguster la couque de Dinant?

Cette question est importante car beaucoup d’entre vous se demandent comment manger ce biscuit très dur sans se casser les dents! Et si vous avez un dentier, bonjour les dégâts!

Le truc est de la déguster comme un caramel. Vous cassez un morceau du biscuit et vous le sucez pour permettre aux arômes de miel de se libérer.

Vous pouvez également, tremper un morceau dans le café ou le thé.

Et si vraiment vous avez peur d’y laisser une dent, la couque de Dinant vous servira de décoration murale!

Recette secrète de la couque de Dinant

Savez-vous garder un secret? Oui?

Alors, notez vite les instructions de la recette avant qu’elle ne s’efface par magie. Vous pourrez ainsi à votre tour réaliser cette recette ancestrale.

Mais, surtout, ne la répétez à personne, hein? Chuuut! Motus et bouche cousue.

  • Temps de préparation: 20 min.
  • Temps de cuisson: 15 min.
  • Difficile car relève d’une certaine dextérité.

Ingrédients:

  • 100 g de farine de fromentfarine
  • 0,3 mesure de miel d’abeilles
  • 1 pincée de poudre à lever

Préparation:

  • Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une pâte bien ferme.
  • La pâte est fraisée, puis laminée, selon l’épaisseur du moule utilisé.
  • Découper la pâte à l’emporte-pièce qui doit évidemment correspondre au moule utilisé.
  • Incorporer les pâtons un à un dans le moule. Imprimer la pâte en tapotant avec la paume de la main.
  • Le pâton est démoulé instantanément.
  • Dresser ensuite le pâton sur une plaque de cuisson préalablement huilée.
  • Cuire dans un four préchauffé à 300°C pendant 15 min. La couque est cuite dès que le miel est caramélisé.

Bonne dégustation! couque dinant

Isabelle

Les spécialités locales animent vos papilles gustatives?

Venez donc déguster la couque de Dinant!

reserver-rose

 

Recent Posts